Mes repas vegan de mars 2015 {Instagram} 2/2 – En Guadeloupe

Salut les amis ! J’espère que vous passez un bon week-end Pâques et que vous allez évité la vue de l’agneau pascal sur vos tables. Comme promis {ICI} voici le volet 2 de mes repas Instagram de mars pendant mes vacances en Guadeloupe. Je en en profiter pour vous parler un peu plus de chez moi, et de vous montrer un peu certains des endroits que j’affectionne particulièrement.

C’est parti, direction la Guadeloupe !

Les repas :

Comme je le disais avant de partir, j’ai voyagé sur la compagnie Air Caraïbes ou j’ai pu cocher en ligne la case « Repas végétalien ».

Si à l’allé le repas était complètement végétalien, au retour le plateau comprenait un morceau de fromage et du beurre en plus. Mais le reste était végétalien, alors je reste asse satisfaite malgré cet impair.

Après un long voyage, Neuchâtel-Paris en train, une nuit sur Paris puis 8h30 d’avion et 1 h de voiture à l’arrivée nous sommes finalement arrivé chez ma maman sans encombre.

Même si l’hivers n’a pas été très rigoureux, ça fait du bien un peu de soleil et de chaleur :

Oui oui, il fait chaud au soleil #Guadeloupe #ChezMoi #Chaud

A post shared by Les ateliers VG de Loetitia (@loetitiacuisine) on

Ma maman avait pris le soin de faire le plein de fruits et légumes frais, d’acheter du lait végétal, des yaourts de soja, du muesli sans sucre et même des steaks de soja Sojasun pour que je ne manque de rien.

Nous nous sommes gavés de fruits exotiques pour le petit déjeuner (et le reste de la journée aussi) :

Ce n’était malheureusement pas la pleine saison des mangues, mais nous avons quand même eu la chance de pouvoir en manger quelques-unes du jardin de ma maman :

Du melon pour le goûter :

Goûter #Melon #Local #Guadeloupe #RealFood #Simple #Miam #Raw #Cru

A post shared by Les ateliers VG de Loetitia (@loetitiacuisine) on

Un véritable délices, des maracujas (ou si vous préférez une autre variété de fruit de la passion) :

Ananas, pastèque et tartine de confiture de goyave. D’ailleurs fait intéressant sur la prononciation du mot « Goyave ». Aux Antilles on dit GOI-IAVE et non GO-IAVE. Ce qui parait plus logique et qui se rapprocherait plus de la règle qui dit que le Y vaut deux i  entre deux voyelles d’un même mot, ce qui est le cas du mot « goyave » au même titre que le mot « voyage ». Mais il y a toute une liste d’exception à cette règle (apparemment principalement des mots d’origine étrangère) et le mot « goyave » en fait parti. Ce qui fait que dans tous les dictionnaire de lange française on le trouve sous la phonétique [ɡɔ.jav] et donc GO-IAVE. Sachez-le avant avant de commander un jus de goyave dans un restaurant antillais ! 😉

Bonne journée #pastèque #ananas tartine de confiture de #Goyave

A post shared by Les ateliers VG de Loetitia (@loetitiacuisine) on

Ti-concombre, purée de giraumon {courge antillaise qui n’est autre qu’une courge musquée} et steak Sojasun :

Carottes râpées, christophines râpées patate douce et steak Sojasun :

Assiette fruits et légumes frais, tomates, concombre, purée d’aubergines grillées, melon et ananas :

Riz complet cacahuète/persil, gombos et avocat tropical :

#avocat #Gombos et riz complet cacahuètes/persil

A post shared by Les ateliers VG de Loetitia (@loetitiacuisine) on

Tofu flambé {Recette ICI}, riz complet et aubergine grillée :

Bananes flambées {Recette ICI} :

Bananes flambées #banane #rhum #Guadeloupe #ChezMoi

A post shared by Les ateliers VG de Loetitia (@loetitiacuisine) on

Disons que c’est à peu près tout « culinairement parlant », en tout cas pour ce coup-ci. Vous pouvez retrouver toutes mes recettes antillaises {ICI}.

Les choses que j’aime faire en Guadeloupe :

* Aller courir au bord de la mer :

C'est les vacances !!! #Footing #BordDeMer #Guadeloupe

A post shared by Les ateliers VG de Loetitia (@loetitiacuisine) on

C’est une habitude que mon mari et moi avons pris. Comme à la maison nous ne pouvons pas faire du sport ensemble {surveillance de notre fils oblige} nous en faisons séparément et donc certainement un peu moins que ce qu’on voudrait. Du coup dès qu’on a une baby-sitter {et qu’on est en Guadeloupe accessoirement} notre premier plaisir en arrivant là bas {après un bon petit déjeuner} est d’aller courir en bord de mer tous les deux. Bon évidemment on ne court pas ensemble parce que si lui est taillé pour la course à pied moi pas du tout. Nous avons des rythmes beaucoup trop différents pour courir côte à côte. Mais on adore se préparer pour y aller ensemble et se retrouver un peu tous les deux pour ce moment bien-être.

Le lieu le plus pratique pour nous se situe vers la plage de Rivière-Sens, où il y a même des appareil de musculation de plein air. Tout le monde vient pour courir, rouler (à vélo), nager ou faire un peu de muscu, le tout dans une ambiance conviviale.

 

 

* Visiter Le musée du café, la grivelière et la chocolaterie artisanale Les Suprêmes à Vieux-Habitants :

Cette fois-ci nous nous sommes juste arrêté au musée du café pour savourer un expresso et accéder à la boutique Les Suprêmes afin d’acheter du chocolat (j’en avais déjà parle ICI). Mais vraiment l’habitation La grivelière vaut le détour si vous ne connaissez pas. C’est un lieu exceptionnel, chargé d’histoire et emprunt d’une atmosphère unique.

 

 

* Aller à la plage :

Ben oui c’est les vacances, c’est une île et l’eau est chaude alors on passe beaucoup de temps à la plage.

Plage de Deshaie :

Plage de #Deshaie #Vacances #Guadeloupe #TropBeau

A post shared by Les ateliers VG de Loetitia (@loetitiacuisine) on

Plage de Saint-Anne :

Plage de Saint-Anne #Guadeloupe #ChezMoi #TropBeau

A post shared by Les ateliers VG de Loetitia (@loetitiacuisine) on

 

 

* Aller à la rivière ou se balader en forêt :

Une partie de l’île de Guadeloupe est volcanique. Elle regorge de forêt tropicale, de chutes d’eau, de cascades… à vous les randonnées et les baignades revivifiantes dans l’eau fraîche des rivières. Gare tout de même à ne pas partir à l’aventure sans équipement et sans connaître. Les gens se perdent régulièrement en forêt et certains accidents malheureux sont même arrivés à des professionnels… alors restez sur les sentiers balisés ! Je vous laisse jeter un œil {ICI}, vous n’avez que l’embarra du choix.

Cette année avec mon mari nous avons fait la Soufrière, qui est un volcan actif et le point culminant de la Guadeloupe (et des petites Antilles). Il faut être chanceux pour l’avoir dégagée et nous n’avons pas eu cette chance. Mais ce fut une belle marche de 3h (allé/retour) et arriver au sommet fut vivifiant ! 😉

 

 

* Se balader dans les parcs floraux :

Et oui comme toutes les îles tropicales, la Guadeloupe regorge de variétés de fleurs toutes plus belles les unes que les autres. Vous avez l’embarra du choix sur les parcs à visiter (mais attention tout de même si vous êtes sensible, certains ont des animaux en captivité). Consultez la liste des parcs {ICI}.

 

 

* Faire de la plongée :

J’aime l’eau, j’aime la mer, j’aime nager et surtout j’aime découvrir les fonds marins en faisant de la plongée. La plongée est un sport que j’ai commencé très jeune et j’ai eu la chance de passer mes 2 niveaux en Guadeloupe, à Malendure dans la réserve Cousteau. C’est le meilleur spot pour plonger là bas si vous ne connaissez pas. L’inconvénient majeur c’est la multiplication du nombre de clubs installés à cet endroit. 2/3 il y a 15 ans et j’en ai compté entre 6 et 8 maintenant. Hallucinant et je pense que cela se fait au détriment de la qualité de service pour les plongeurs et de la qualité de travail pour les moniteurs… mais ce n’est que mon avis. Bref mon mari et moi avons trouvé une alternative plus sympa en la personne de Ben.

 

Un bien sympathique plongeur qui travail seul en partenariat avec certains clubs et qui peut vous amener plonger sur plusieurs sites différents. Il prendra le temps de parler avec vous de ce que vous voulez vraiment faire. Prendre le temps, voilà qui nous a plu et même si vous payerez quelques euros plus cher,  avec lui vous n’aurez pas l’impression de faire partie d’une usine à touristes et vous passerez un bon moment très convivial. Il nous a amené plonger vers Port-Louis, sur des sites que je ne connaissais pas (des caves et une épave d’avion) et nous avons été enchanté de la matinée que nous avons passé avec lui. Pour plus d’infos, consultez son site internet {ICI}.

 

* S’arrêter à la kassaverie de Capesterre Belle Eau :

Pour visiter si vous ne connaissez pas. Moi je m’y arrête surtout pour acheter des kassav, des galettes de manioc fourrées à la noix-de-coco qui me rappellent mon enfance.

Si ce nom vous rappelle quelque chose c’est que le nom du groupe de musique Kassav vient de là. Tout y est fait artisanalement, et s’est tout à fait typique alors n’hésitez pas à aller y faire un tour.

Toutes les infos {ICI}.

 

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. J’espère vous avoir fait un peu voyager et vous avoir donné un peu envie de partir visiter la Guadeloupe ! 😉

Je vous laisse avec un dernier paysage, La pointe des châteaux. A bientôt les amis. ❤

La pointe des châteaux #Guadeloupe #ChezMoi #TropBeau

A post shared by Les ateliers VG de Loetitia (@loetitiacuisine) on

 

Publicités

3 thoughts on “Mes repas vegan de mars 2015 {Instagram} 2/2 – En Guadeloupe

  1. Ping: Rochers au coco et chocolat blanc {Vegan} | Loetitia Cuisine Vegan

  2. Ping: Rochers manioc et coco {vegan} | Loetitia Cuisine Vegan

  3. Ping: La Guadeloupe et ses merveille {Instagram} 1/2 | Loetitia Cuisine Vegan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s