Moka végane {Layer cake chocolat café}

Si la perception du temps qui passe est relative, on ne le comprend jamais aussi bien que lorsque des enfants rentrent dans notre vie (que ça soit les nôtres ou celleux des autres).
Je me rappelle quand j’étais petite, des adultes qui s’extasiaient à chaque fois qu’iels me voyait : « Oh la la, qu’est ce qu’elle a grandi !!! Ça nous rajeuni pas tout ça. Bla bla bla ». 🙄
Aujourd’hui je suis moi-même cette personne qui s’extasie en voyant les enfants des autres grandir. C’est plus fort que moi ça sort tout seul. Comme si ça venait en écho, d’aussi loin que la première personne qui s’est rendue compte que le temps passait en regardant un enfant grandir. Ça vient de loin, cette histoire là.
Depuis que mon fils est né, le temps est passé à la vitesse de la lumière. Si il existe des failles spacio-temporelles en ce monde, elles doivent être rangées dans des boîtes étiquetées « Avoir un enfant dans sa vie ».
Et même si à chacun de ses anniversaires je me dis qu’il grandit, cette année c’est quand même la première fois que je me prends l’écho de plein fouet en regardant mon fils. « Wo purée qu’est-ce que t’as grandi. À quel moment tu es devenu aussi grand ? 😱 »
Ça m’a fait bizarre tu sais.
Je ne sais pas pourquoi plus cette année que les autres. Peut-être que c’est parce qu’il approche de sa première dizaine, ou peut-être que c’est à cause de la crise que nous vivons. Mais j’ai réalisé d’un coup que 9 années s’étaient écoulées depuis sa naissance, alors que j’ai l’impression que c’était hier.
Et par écho également, me voilà qui prononce cette phrase que tout enfant s’est déjà entendu dire : « Même quand tu seras adulte, tu seras toujours mon bébé. »
Ces échos venus du fond des âges ont quelques choses d’étranges, ils sont immuables.
Mais malgré tout, j’aimerais ajouter à cet écho quelque chose de plus. Oui mon fils, tu seras toujours mon bébé. Mais que cela ne t’empêche jamais de grandir et de devenir cette magnifique personne que je vois en toi. Deviens ce à quoi tu aspires et moi je serais toujours là pour t’accompagner du mieux que je le pourrais.
Joyeux anniversaire mon chat. ❤️
Vous l’avez compris après cette introduction lundi dernier c’était l’anniversaire de mon fils.
Je partage vous la recette de son gâteau qu’il a voulu au café. Je n’ai pas osé trop forcé sur le café mais je pense que ça aurait mérité une touche de café en plus. Mais  c’était déjà top.
Ingrédients :
Pour la génoise chocolat (x3) :
Pour info j’ai utilisé un moule rond de 15 cm de diamètre et j’ai cuit 3 génoises en 3 fois. J’ai ensuite enlevé la partie bombée au couteau pour avoir 3 génoises plates.
  • 125 g de farine blanche
  • 15 g cacao amer
  • 100 g de sucre glace (possible avec du sucre roux mixé)
  • 60 g d’huile (tournesol ou arachide)
  • 0,5 cc de poudre à lever
  • 1 c à s de vinaigre de pomme
  • 150 g lait de soja
+ Pour imbiber les génoises (des deux côtés) : un peu d’eau chaude (4 à 5 CS), 2 CS de café soluble + 2 CS de sirop d’érable.
Pour la crème moka :
  • 100g de chocolat noir 85%
  • 50 g de sirop d’érable
  • 5 CS de lait de soja
  • 2 CS de café instantané (Ajouter 1 à 2 CS pour un goût plus intense)
  • 2 CS de sirop d’agave à température ambiante
  • 200 ml de crème à fouetter végane (ou de lait de coco, lire l’astuce pour la chantilly de coco ici)
Préparation :
A faire la veille :
Mélangez ensembles tous les ingrédients qui composent la génoise, versez dans un moule huilé et enfournez 30 minutes à 200° (Attention mon four est un peu poussif donc je vous conseille 180° ou surveiller la cuisson de près). Pour vérifier la cuisson plantez dans la génoise la lame d’un couteau, si elle ressort sèche, c’est cuit.
Répétez cette étape 3 fois (vous obtenez 3 gâteaux). Vous pouvez multiplier les ingrédients par 3 et tout cuire en une seule fois, mais il faut que vôtre moule soit suffisamment haut et la cuisson sera plus longue.
Laissez sécher les génoise sur une grille jusqu’au lendemain.
Le lendemain :
Préparer la crème moka :
Cassez le chocolat dans un grand bol et ajouter le lait de soja, le café instantané et le sirop d’érable et faites fondre doucement au bain-marie. Lorsque le mélange est bien lisse et laissez refroidir le temps de fouetter la crème.
Versez la crème à fouetter dans un saladier et montez-là en chantilly à l’aide d’un batteur. Elle doit être bien ferme.
Versez le chocolat fondu dans un grand saladier et ajoutez le sirop d’agave (à température ambiante). Le mélange ne doit pas être chaud pour ne pas faire fondre la crème mais pas trop froid non plus pour ne pas figer.
Incorporez délicatement de la crème fouettée au chocolat fondu. Réservez au frais le temps d’imbiber les génoises.
Avec un bon couteau, découpez les génoises en enlevant la partie bombée du dessus (c’est délicieux à manger comme ça).
Vous obtenez 3 génoises au chocolat plates. Imbibez les génoises des deux coté avec le sirop.
Il ne vous reste plus qu’à faire le montage. J’ai utilisé 2 poches à douille pour la crème. Une grande avec un embout rond et large qui m’a permis de répartir la crème à l’intérieur et autour. Et une plus petite avec un embout cranté pour la déco.
Commencez par une base génoise, pochez la crème pour recouvrir la génoise. Puis encore une génoise, de la crème et la dernière couche de génoise puis la crème sur le dessus et le côtés. Lissez à l’aide d’une spatule puis décorez avec le reste de crème dans la poche à douille munie de l’embout cranté.
Voilà. J’espère que c’est à peu près clair.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s