Ti punch

Le ti punch est LA boisson à proposer pour un apéro antillais réussi. C’est facile à faire et en plus chacun peut faire le dosage comme il le souhaite. Pour encore plus de goût n’hésitez pas à investir dans une bouteille de rhum de qualité. Servez dans des petits verres, je dirais à peu près de la taille d’un verre à téquila (entre le verre à eau-de-vie et le verre à eau). Prévoyez également une cuillère à café par verre pour « touiller ».

Ingrédient (pour 1 Ti punch) :

  • 1/8 de citron vert
  • 1 à 2 c à c de sucre de canne roux
  • Du rhum Bologne (Venant de Guadeloupe ET de Saint-Claude, forcément c’est ma marque préférée)

Préparation :

Coupez le citron vert en 4 tranches, puis chaque tranches en 2. Certains utilisent des morceaux plus petits mais personnellement j’aime bien quand le gout du citron vert est plus prononcé. Pressez le morceau de citron dans votre verre et une fois pressé, laissez-y tomber le reste du  morceau de citron vert. Ajoutez ensuite le sucre de canne roux (1 à 2 c à c ou plus selon votre goût) et touillez avec la cuillère. Laissez le sucre fondre quelques instants et complétez le verre avec du rhum  jusqu’à environ 1/3 de hauteur de verre (si vous avez la bonne taille de verre hein, sinon vous allez avoir la tête qui tourne).

Servez en accompagnement de féroce d’avocat par exemple.

Ti punch

Ti punch

Mots-clés : Cuisine végétarienne Cuisine végétalienneCuisine véganeCuisine antillaisePunchCitron vert

Publicités

9 thoughts on “Ti punch

  1. ouh la la moment de nostalgie pour moi… quand j’étais petite à chaque fois que mon père revenait de ses voyages en Guadeloupe il rapportait des tonnes de rhum Bologne pour faire du rhum arrangé, il y a encore les verres dans les placards aujourd’hui 😉 si tu as d autres recettes à soumettre d ailleurs je suis preneuse ! besos

  2. Nous ne buvions jamais de ti punch auparavant et nous voilà devenus des « convertis » au Bologne. Non, non, pas tous les jours … faut rester raisonnable !!!
    On le trouve moins facilement que d’autres marques, mais on le trouve. Tchin (à ta santé) comme on dit chez nous.
    L’eau de coco est bien plus chère ici qu’en Suisse. La distance serait-elle plus longue ?

  3. Ping: Mes repas vegan de juillet 2015 – Vacances et cure de jus {Instagram} | Loetitia Cuisine Vegan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s