Poudre de fibres maison {ou comment valoriser les déchets de votre centrifugeuse}

Les fibres ! Je ne le savais pas avant d’écrire cet article mais il existe tout un tas de produits à base de poudre de fibres et compagnie parce qu’apparemment certaines personnes souffrent de constipation… très glamour comme entrée en matière n’est-ce pas !? 😀 J’en rigole parce que je n’ai absolument pas ce problème mais je veux bien croire que cela soit très inconfortable.

Si vous voulez en savoir plus sur les fibres (et en profiter pour faire un coucou à Valentin), allez donc lire CET ARTICLE.

D’après ce que j’en sais, assez peu de végéta*iens souffrent de ce problème et donc, vous allez me dire : « Mais qu’allons nous faire de cette poudre de fibre maison, nous qui ne sommes pas constipés ??? ». Mon conseil : Vendez-la à prix d’or à vos collègues non VG et devenez riche !

Blague à part vous pouvez mettre 1 c à s de ces fibres dans vos smoothies du matin (si vous êtes en manque de verdure un matin), ou dans vos pâtes à gâteau ou à cake salé, dans vos barres de céréales maison, dans vos soupes… les possibilités sont infinies et je commence à peine à les explorer.

POUDRE DE FIBRES MAISON, LA MARCHE A SUIVRE :

Etape 1 : Collecter les fibres

Si vous avec un extracteur de jus/centrifugeuse, il vous suffit de récupérer les déchets dans le bac du robot. Easy !

Si vous n’avez pas d’extracteur, vous pouvez quand même réaliser vos jus maison comme indiqué ICI, et donc récupérer la pulpe du tamis. Cette technique mais permet quand même de confectionner des jus maison et donc engendre aussi beaucoup de déchets fibreux. Je l’utilise pour tout ce qui passe mal à l’extracteur comme les épinards, les herbes aromatique ou encore la salade… enfin vous pouvez aussi garder les fibres dans vos smoothies, faites comme il vous plaira. Moi ça dépend des jours, parfois je filtre et parfois pas…

Etape 2 : Classez les fibres

Organisez vos fibres selon vos goûts. Bon pour que vous arrêtiez d’avoir cette tête d’éberlué je m’explique.

Moi pour l’instant je me contente de mettre au fur et à mesure ma poudre dans un seul et même bocal. Mais c’est parce que je n’ai toujours pas reçu mon extracteur de jus (et que je ne sais pas quand je le recevrais), du coup j’ai toujours le même type de fibre à déshydrater.

Mais on peut imaginer plusieurs catégories selon les utilisations :

  1. Les fibres de légumes type « Du matin » : Épinards, tiges de persil ou autres herbes aromatiques, fanes de légumes, salade, concombre, céleri, fenouil… En gros des goût qui peuvent s’utiliser dans les smoothies verts du matin.
  2. Les fibres de légumes type « Légume à soupe » : Carottes, choux, navets, poireaux… En gros des goûts qui peuvent s’utiliser dans des soupes.
  3. Les fibres de fruits (sans graines) : Pour les préparation sucrées (gâteau, barres de céréales…)

Etape 3 : Faites sécher les fibres

Bon c’est là que ça va râler. Ben oui évidemment que j’utilise mon déshydrateur pour cette étape. Il vous suffit d’étaler la pulpe sur une plaque garnie du film anti-adhésif et de déshydrater entre 5 et 10h à 40°.

Pour ceux qui n’ont pas de déshydrateur, l’été il y a « dehors au soleil » et sinon il y a la technique de LILI.

Pour info : Vous pouvez très bien réaliser cette poudre avec des épluchures de légumes bio (il faut bien laver les légumes avant) ou avec des fanes de carottes et de radis… c’est juste que les goût seront plus concentrés. Par contre si vous décidez de déshydrater des feuilles moins courantes, n’oubliez pas de vous renseigner pour être sûre qu’elles sont comestibles.

Etape 4 : Transformer les fibres en poudre

Émiettez la galette de fibres obtenue dans un bon mixeur/blender et mixez jusqu’à ce que vous obteniez une poudre la plus fine possible (sinon ça sera désagréable à la dégustation).

Et voilà le travail !

poudre-de-fibre

→ Mots-clés : Cuisine végétalienne,Cuisine végétarienneSans laitSans oeuf , Cuisine bioCru

→ Mots-clés : Cuisine végétalienne,Cuisine végétarienneSans laitSans oeuf , Cuisine bioCru

Publicités

12 thoughts on “Poudre de fibres maison {ou comment valoriser les déchets de votre centrifugeuse}

  1. Coucou ! 🙂
    C’est vraiment un article très intéressant et bien expliqué ! J’ai découvert il y a peu justement des sachets de fibres de différents légumes et fruits vendus dans les magasins bio mais… comme toi, je ne souffre pas de problème de constipation (plutôt rare d’ailleurs quand on mange QUE des légumes^^) !
    J’ai bien envie d’essayer tes ptites fibres 🙂
    Bises à bientôt :*:*

    • Ben je trouvais que c’était dommage de ne jeter toute cette pulpe (même si il y a une benne de déchets verts vers chez moi). En plus c’est pratique à utiliser quand on est pressé ! Merci pour ta participation. Bises et bob dimanche.

  2. Pour faire une belle poudre rapide et homogène, je mets les fibres déshydratées dans mon moulin à café, vive les fibres moulues! 😉

  3. Avec la pulpe des fruits qui reste on est obligé d’en faire chutney ou confiture et je trouve ton alternative très intéressante même pour remettre par exemple un peu de fibre dans les purées pour les enfants ect j’aime beaucoup… depuis le temps que j’ai envie d’un déshydrateur ton article me motive encore plus… plus qu’à en trouvé un bon pas trop cher. As-tu des conseil? à ce sujet. J’ai déjà faites mes tomates séchées au soleil ( il y a même un article sur mon blog) mais le soleil n’est pas toujours présent et les fruits et légumes déshydratées sont délicieux, je les consomme comme des bonbons

    • Merci pour ton message ! Oui c’est assez pratique cette poudre. Je suis en train d’essayer de déshydrater des épluchures pour réaliser un « bouillon de légumes » maison.
      Le déshydrateur je trouve ça top. En effet ça transforme les fruits en bonbons, mon fils adore ! 😉
      Moi j’ai un Sédona avec 8 plateaux. C’est le top car à priori le moins bruyant (le mien est vers mon salon). Si tu en veux un moins imposant, je crois que le Excalibur a une version 4 plateaux (mais il est un peu plus bruyant).
      J’attend la pleine saison des tomates pour les faire sécher car j’adore ça !!! Bises.

      • Et les purées de fruits déshydratée ça doit être délicieux aussi! Le cube bouillon c’est une super idée car ce qu’il y a dans ceux du commerce c’est la cata, je cuisine souvent des soupes plutôt arabes alors les épices remplacent très bien mais pour certains plats le cube bouillon manque. Pour les tomates j’aiune recette familiale sicilienne et je les fait au soleil mais c’est tellement plus pratique au déshydrateur. Existe t-il des déshydrateurs pas trop cher, et où en trouve-ton?

      • Je suis sur ce site en ce moment. Merci pour les informations. Ton blog regorge d’astuce et de bonnes idées de recettes pour manger sainement savoureusement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s